Nouvelle chronique de « Chroniques d’un nouveau monde »

Chronique de mon dernier ouvrage par Frédéric de La culture dans tous ses états. Très bien faite, merci à lui !

« Non ce livre, il est important de le souligner, n’est pas consacré au covid19 mais bien au monde d’après, tel qu’il aurait pu advenir si la pandémie avait été aussi mortelle qu’Ebola. Le point de départ est cette crise économique, la maladie qui ravage le monde et l’arrivée au pouvoir de mouvements populistes ou religieux extrémistes qu’ils soient musulmans ou chrétiens. Face à l’hécatombe de morts, le monde se divise en plusieurs camps tandis que les Etats-Unis sombre dans l’anarchie la plus totale.

Je suis le parcours d’auteur de Cédric Plouvier depuis le début avec sa formidable saga historique « Pax Deorum » tome 1 et 2 (le troisième est en cours d’écriture). C’est donc avec une grande impatience que j’ai lu cette uchronie, un one shot « Chroniques d’un nouveau monde » qui se présente sous la forme d’un journal tenu par trois personnages différents. Le premier vit à Wuhan en Chine, Ning Gong, il souhaite devenir pilote de chasse. Pour le moment, il est seulement élève officier-pilote mais nous allons être aux premières loges pour suivre son ascension. Ning est un patriote chinois convaincu. Le second personnage vit en France et s’appelle Antoine Pernet, un étudiant en histoire comme un autre au début du roman. Mais la pandémie et l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite dans toute l’Europe vont l’amener dans la résistance à l’ordre établi. Il fondera « Nouvelle Europe », un mouvement révolutionnaire, qui prendra une ampleur insoupçonnée. Enfin, aux Etats-Unis, nous suivrons Wendy Slight et sa famille, alors que le pays s’effondre totalement. Je ne vous dévoile pas le récit plus en détail mais tout ce que je peux vous dire, c’est qu’après une première partie qui met en place les enjeux des différents protagonistes, c’est véritablement dans la seconde partie du livre que l’auteur se lâche en nous offrant une spectaculaire relecture géopolitique mondiale. Tout y passe pour notre plus grand plaisir. De l’action pure mais aussi des enjeux plus sentimentaux pour les différents protagonistes.

On retrouve avec plaisir la plume enlevée et percutante de Cédric Plouvier, avec sans doute un côté plus frontal dans sa façon de mettre en avant les péripéties et l’action qui s’y déroule. Un feu d’artifice et une uchronie qui force parfois le trait pour remuer les consciences. C’est à une véritable guerre des mondes, chère à H.G. Wells à laquelle nous assistons, (les extraterrestres en moins bien évidemment). La seconde partie du roman nous permet d’entrer dans une uchronie qui penche vers la SF. Je ne vous en dit pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte. Pour conclure, je citerais Edmond Burke : « Le mal triomphe par l’inaction des gens de bien », c’est le leitmotiv de chacun des personnages qui, à leur manière, vont chacun(e), peser sur le destin du monde en ne sombrant pas dans le fatalisme. Pour apprécier « Chroniques d’un nouveau monde« , il faut juste se laisser emporter par ce récit d’anticipation qui remue et provoque des questionnements chez le lecteur. Cédric Plouvier est un auteur à suivre assurément. »

https://thedude524.com/2021/08/09/uchronie-chroniques-dun-nouveau-monde-de-cedric-plouvier-libre2lire/

Note : 4/5

Dédicace

Je serai également présent en dédicace dans les Cultura de Haute-Savoie dès la rentrée des classes, aux dates suivantes :

* Le samedi 11 septembre à Cultura Annecy

* Le samedi 9 octobre à Cultura Publier

* Le samedi 27 novembre à Cultura Annemasse

J’aurais peut-être la chance de vous rencontrer !